La CBD contre la douleur : application, études et dosage

Le soulagement de la douleur est probablement l’une des utilisations les plus courantes du CBD cannabinoïde. Le fait est que tout le monde souffre à un moment ou à un autre de sa vie. Il est rassurant de savoir qu’il existe un remède naturel qui peut aider dans de telles situations. Une alternative naturelle est particulièrement importante pour les personnes qui souffrent de douleurs chroniques ou neuropathiques ou celles dont les douleurs durent plus de quelques mois.

En Allemagne, plus de 23 millions de personnes sont touchées par la douleur chronique chaque année. Mais le pire, c’est qu’il n’y a pas de remède. Mais la bonne nouvelle, c’est que la douleur chronique peut être traitée. L’ironie de la chose est que les traitements médicaux les plus courants en Allemagne consistent en des stéroïdes, des blocs nerveux et des opioïdes (narcotiques). Nombre d’entre eux sont associés à un risque considérable de dépendance et d’effets secondaires. Même les médicaments en vente libre tels que l’ibuprofène et l’aspirine peuvent être dangereux s’ils sont utilisés régulièrement – chaque année, plus de 100 000 personnes sont hospitalisées et on estime que 15 000 en meurent.

Qu’en est-il de CBD ? Est-ce que cela soulage vraiment la douleur et si oui, comment est-ce possible ? En fin de compte, la réponse est oui. le CBD est une option pour soulager la douleur en raison de ses propriétés antioxydantes. Des études sur le CBD et les thérapies de la douleur ont donné des résultats prometteurs. le CBD offre une alternative aux personnes qui souffrent de douleurs chroniques et qui sont dépendantes de drogues plus dangereuses comme les opioïdes. La CBD est très différente de la plupart des analgésiques prescrits. Il est non toxique, ne crée pas de dépendance et a des effets secondaires minimes.

La CBD contre la douleur

On définit la douleur comme une expérience sensorielle désagréable. En effet, la douleur est en fait un système d’alerte. C’est censé nous montrer que quelque chose ne va pas avec le corps. Cela peut se manifester par des picotements, des piqûres, des coups de couteau, des douleurs ou des brûlures. En conséquence, il est possible que la productivité soit réduite et que le problème de la douleur affecte le bien-être d’une personne. Selon l’Institut national américain des maladies neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux, la génétique influence le risque de développer une douleur chronique, la sensibilité d’une personne à des stimuli douloureux et le fait que certaines thérapies aident à soulager la douleur. En fin de compte, la douleur est subjective.

La douleur peut être classée comme aiguë ou chronique. La douleur aiguë est généralement le résultat d’une blessure, d’une inflammation ou d’une maladie. La douleur chronique est l’inconfort associé aux maladies chroniques. Ils peuvent durer longtemps et sont très souvent résistants à de nombreux traitements médicaux.

Le diagnostic de “douleur chronique” peut être dévastateur. Pour ceux d’entre nous qui ne souffrent pas de douleurs chroniques, il est difficile d’imaginer ce que vivent les personnes concernées. La douleur chronique est souvent secondaire à une forme de traumatisme. Cela rend la situation actuelle bien pire. Imaginez la pire douleur que vous ayez jamais connue. Imaginez donc que vous souffriez jour après jour pendant des mois, parfois même des années, de cette douleur.

Publicité

Ce qui aide contre la douleur

Si les médecins ont accès à des outils pour traiter la douleur aiguë, il n’existe généralement pas de solution rapide pour la douleur chronique. Dans le passé, la chirurgie, la physiothérapie, les interventions et les médicaments antidouleur étaient les principaux traitements de la douleur. Parce qu’ils sont bon marché et si faciles à obtenir, les narcotiques opioïdes ont également été un choix populaire. Avec la crise mondiale des opiacés, de plus en plus de gens ont tendance à donner une chance aux alternatives naturelles. Cela inclut la CBD des cannabinoïdes.

On peut classer plus précisément la douleur comme neuropathique, nociceptive ou psychogène. La douleur neuropathique est causée par des changements dans le système nerveux. Ainsi, la sensation de douleur persiste même après la cicatrisation d’une blessure. La douleur nociceptive se produit parce que le corps active constamment les récepteurs de la douleur, soit dans les tissus profonds, soit à la surface du corps. Cette douleur s’accompagne souvent d’une inflammation. La fibromyalgie et la polyarthrite rhumatoïde sont des exemples de douleurs nociceptives. La douleur psychogène est due à des troubles mentaux qui provoquent la dépression et l’anxiété.

Comment le CBD pourrait aider au traitement de la douleur

Les humains et de nombreux animaux possèdent un système biologique appelé système endocannabinoïde (SCE). Ce système est constitué de récepteurs cannabinoïdes situés dans tout l’organisme, y compris la moelle épinière, le système immunitaire et le cerveau. L’ECS aide à réguler plusieurs fonctions corporelles importantes telles que la réponse immunitaire, la douleur et le sommeil.

Comment fonctionne le CBD ?

Le cannabidiol, également connu sous l’abréviation CBD, agit en influençant indirectement les récepteurs du SCE. En conséquence, elle peut obtenir plusieurs résultats. Par exemple, la CBD empêche le corps d’absorber l’anandamide. L’anandamide est un composé associé à la régulation de la douleur. Ainsi, la CBD peut soulager la douleur. Elle réduit également l’inflammation, qui est à l’origine de diverses affections douloureuses.

Comment va l’ECS ?

L’ECS joue également un rôle important dans le maintien de l’homéostasie dans le corps. L’homéostasie permet de s’assurer que tous les processus du corps sont en équilibre. Cependant, si certains processus sont déséquilibrés, des maladies peuvent survenir. Cela peut être la raison pour laquelle la douleur se produit. Si nous sommes capables de rééquilibrer le corps, nous pouvons soulager efficacement des symptômes tels que la douleur. Comme nous l’avons déjà mentionné, les récepteurs sont situés à la surface des cellules dans tout le corps. De plus, les endocannabinoïdes interagissent avec les récepteurs et les activent. le CBD est donc capable d’imiter l’activité des endocannabinoïdes, que l’organisme produit naturellement dans le corps. Ainsi, il peut provoquer des effets similaires à ceux du soulagement de la douleur.

Lorsque vous consommez du THC, il vous donne un “high” car il se lie aux récepteurs CB1 situés dans le cerveau. La CBD, cependant, ne se connecte pas directement aux récepteurs. Au lieu de cela, il interagit indirectement avec les récepteurs CB2, qui se trouvent principalement dans le système immunitaire, mais aussi dans le reste de l’organisme.

Le SCE est directement responsable du contrôle des réactions spécifiques dans l’organisme. Cela inclut, par exemple, la régulation de la douleur. Si l’organisme résorbe la CBD, il prend le rôle des endocannabinoïdes, que l’organisme peut également produire lui-même. Ainsi, il est possible de soulager la douleur avec le CBD qui résulte d’un déséquilibre des propres endocannabinoïdes de l’organisme.

La CBD et le SCE

Des études ont montré que le CBD interagit à la fois avec les récepteurs cérébraux et le système immunitaire. Les récepteurs reçoivent plusieurs signaux chimiques par le biais de stimuli. Ils aident ainsi le reste des cellules à répondre à ces signaux. Lorsque les récepteurs réagissent avec le CBD, ils produisent des effets anti-inflammatoires qui aident à soulager la douleur.

Comme le CBD interagit avec les récepteurs du cerveau, elle contribue à améliorer le système de gestion de la douleur. Cela signifie que l’inflammation diminue et que la douleur elle-même s’atténue. Vous pouvez prendre du CBD en continu pour traiter vos douleurs chroniques. Contrairement aux médicaments antidouleur classiques, vous ne développerez pas de tolérance à ceux-ci. En substance, le CBD offre une solution à long terme à un problème à long terme. Vous n’avez pas à augmenter constamment le dosage ou à chercher de nouveaux médicaments qui pourraient être plus efficaces. Cela fait du CBD un traitement efficace pour divers types de douleurs chroniques, y compris l’arthrite.

Connaissances médicales : Cannabinoïdes et CBD dans la douleur

Les études qui soutiennent l’efficacité de CBD en tant qu’analgésique sont nombreuses. Une étude de 2007 a examiné les effets des cannabinoïdes dans le traitement de la douleur dévastatrice dont souffrent 50 à 70 % des patients atteints de sclérose en plaques. Cette étude en double aveugle et contrôlée par placebo a révélé que les cannabinoïdes, y compris le spray buccal CBD / THC, sont efficaces dans le traitement de la douleur neuropathique associée à la SEP.

Un rapport de 2008 a décrit comment le CBD soulage la douleur chronique. L’examen se réfère à des études menées entre la fin des années 1980 et 2007. Sur la base de ces études, les chercheurs ont indiqué que le CBD est efficace pour l’ensemble du traitement de la douleur sans risque d’effets secondaires. Ils ont également déclaré que le CBD est bénéfique dans le traitement de l’insomnie qui est liée à la douleur chronique.

Une étude de 2016 a examiné l’utilisation du CBD chez des rats souffrant d’arthrite. Les chercheurs ont appliqué du gel CBD sur les rats pendant quatre jours consécutifs. Chaque jour, ils ont utilisé 0,6 ; 3,1 ; 6,2 ou 62,3 mg de CBD. Les chercheurs ont découvert qu’après un traitement au CBD, les rats ont constaté une réduction de l’inflammation et de la douleur dans les articulations touchées, sans aucun effet secondaire.

Dans l’ensemble, les chercheurs s’accordent à dire que, bien que les données soutenant la CBD comme méthode privilégiée de gestion de la douleur ne soient pas concluantes, les produits de CBDoffrent un grand potentiel. Plus impressionnant encore, le CBD peut soulager de nombreuses personnes souffrant de douleurs chroniques sans provoquer de dépendance ou d’empoisonnement.

Avantages médicaux de l’utilisation de CBD pour le traitement de la douleur

L’un des principaux avantages de l’utilisation du CBD pour la douleur est qu’il ne provoque pas la même dépendance que les drogues classiques. Les chercheurs recherchent depuis longtemps des analgésiques alternatifs. La CBD est une option de traitement qui a longtemps été utilisée pour la douleur. Mais ce n’est que récemment que le secteur médical a reconnu qu’il s’agit d’un traitement légitime pour diverses maladies telles que la douleur chronique.

Alors que les autorités de réglementation des drogues envisagent d’utiliser le cannabis et le CBD à des fins médicales, vapoter et fumer du cannabis devient lentement plus que le “high” familier. Parmi de nombreuses autres propriétés positives, elle devient de plus en plus un problème de santé. Voici quelques-uns de ces avantages :

Aide les muscles à se détendre : lorsque les muscles se détendent, le mouvement dans le corps est plus facile. C’est important pour les personnes qui souffrent de douleurs chroniques mais qui veulent quand même faire du sport ou du yoga – ce qui peut être douloureux au début.

Insomnie : les personnes souffrant d’insomnie sont plus susceptibles de souffrir de douleurs intenses parce que le corps ne peut pas achever son processus naturel de guérison. le CBD a des propriétés neuroprotectrices qui contribuent à favoriser le calme et à améliorer le sommeil.

Contrôle de la douleur neuropathique : le CBD cible les neurones du système nerveux qui sont responsables de la transmission des signaux de douleur à travers les régions de la colonne vertébrale et du cerveau. Il réduit la douleur chronique causée par l’inflammation et a un effet calmant sur la douleur neuropathique.

Anti-inflammatoire : l’inflammation chronique est l’une des causes les plus fréquentes de lésions tissulaires et de douleurs intenses. La CBD apporte un soulagement immédiat et à long terme sans danger pour l’organisme.

Comment utiliser le CBD pour la douleur.

L’huile et les crèmes de CBDsont bien adaptées pour soulager la douleur. Les crèmes peuvent être appliquées directement sur la zone où le patient ressent la douleur pour un soulagement plus ciblé de la douleur. Cependant, il peut falloir un peu plus de temps pour ressentir l’effet, car le corps absorbe le CBD par la peau.

l’huile de CBD, en revanche, peut apporter un soulagement un peu plus rapide. Cela est dû à sa capacité à contourner le système digestif et à pénétrer directement dans les cellules du corps. En outre, l’huile de CBD peut aider à soulager d’autres symptômes que le patient peut avoir. Il s’agit notamment de la perte d’appétit, de l’anxiété et des troubles du sommeil.

L’administration orale de CBD est sans doute la méthode la plus courante d’utilisation de CBD. Cette option est rapide, pratique et facile à doser. Si vous utilisez l’huile de la CBD, vous devez la prendre par voie sublinguale. Cela signifie que vous devez le laisser sous votre langue pendant au moins une minute ou deux avant de l’avaler. Cette méthode permet aux muqueuses de la bouche d’absorber la CBD. Cela permet de contourner le métabolisme dans le foie et le système digestif. Cela signifie que le CBD atteint le système sanguin beaucoup plus rapidement. Si vous utilisez le CBD pour des douleurs chroniques, il est recommandé d’en prendre entre 2,5 et 20 mg par voie orale.

Que fait la CBD pour la douleur ?

Il y a une grande différence entre le THC et la CBD. En effet, la CBD n’interagit pas avec les mêmes récepteurs cérébraux que le THC. On ne peut donc pas se défoncer avec le CBD. Au lieu de cela, le CBD offre à l’organisme la possibilité de mieux utiliser ses propres endocannabinoïdes. Donc si vous souffrez de douleurs chroniques, le CBD est un bon choix pour vous. Il est facile à utiliser, a peu d’effets secondaires et est moins cher que la plupart des médicaments sur ordonnance.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *