Choisir et comparer les meilleurs résines de CBD du marché

La résine de CBD est un composé extrait du chanvre. Cette plante de la famille des Cannabaceae fait partie des rares drogues libres à la consommation. Source de nourriture pour l’homme comme pour l’animal, ce produit est également utilisé dans le domaine pharmaceutique et industriel. Essentiellement pour ces valeurs nutritionnelles et médicales inépuisables, plusieurs enseignes la proposent sur le marché. Il est important d'en savoir un peu plus à son sujet pour faire un choix optimal.

Définition de la résine de CBD en quelques mots

Plus couramment nommée haschich ou encore hasch, la résine CBD est un fort concentré d’essence de chanvre. Elle est souvent confondue à la fleur de cannabis traditionnel. En effet, cette dernière se situe juste devant elle dans le classement des drogues autorisées les plus consommées en France. Ce nouveau produit dérivé du cannabis est légèrement plus puissant que la fleur de cannabis et procure des sensations plus intenses.

Le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC) sont les principaux récepteurs naturels contenus dans la plante de chanvre. En effet, Le THC est le composé psychoactif du cannabis qui engendre les états planant chez le consommateur. Nocif pour la santé, il a donc été classé comme stupéfiant et interdit à la consommation en vertu de l’article 222.37 du Code pénal. La résine CBD n’en contient qu’un faible indice, ce qui la rend plutôt inoffensive pour l’organisme humain. Ainsi, depuis 2018 plusieurs dizaines de boutiques spécialisées dans la vente de CBD ont vu le jour marquant ainsi le début de la démocratisation des psychotropes.

Comment choisir votre résine CBD ?

Pour répondre à cette question, il faut avant tout déterminer précisément à quelle fin vous souhaitez le consommer. Chaque organisme étant différent, l’effet de la résine change d’un individu à un autre. Néanmoins, les différentes réactions prévues comme celles indésirables sont cataloguées et définies dans les notices d’utilisation et les magazines spécialisés. Avant tout achat, vous pouvez consulter ces registres afin de connaître le hasch qui vous convient le mieux. Une autre option consiste à comparer la qualité de l’offre de plusieurs fournisseurs. Vous ferez donc un choix avisé axé sur un levier qualité/prix équitable.

Comment utiliser la résine de CBD ?

Cette molécule thérapeutique est la plus répandue parmi celles issues du chanvre. Sa renommée est telle qu’on en retrouve un peu partout et qu’il devient difficile d’attester de sa qualité et de son pédigrée. En effet, pour engranger plus de profit certains commerçants peu scrupuleux n’hésitent pas à diluer la concentration de l’essence avec d’autres substances parfois nocives. Notez donc qu’une CBD pure est intégralement constituée de pollen de chanvre. Il est disponible sous divers arômes et goût et peut se consommer par :

  • inhalation ou vaporisation de son e-liquide,
  • infusion ou incorporé dans une recette,
  • application sublinguale,
  • gélules ou comprimés,
  • ingestion de la fleur de CBD,

Vous en trouverez également dans l’alimentation notamment intégrée dans des sucreries et chocolats. Il existe par ailleurs des magasins de vape qui proposent des accessoires dédiés au vapotage de haschisch.

Comment obtenir de la résine de cbd ?

Si vous souhaitez connaître le processus de fabrication de la résine cannabidiol, quelques principes élémentaires sont à connaître.

Le principe de base de la fabrication de la résine de cbd

Vous devez avant tout séparer les molécules terpènes des molécules cannabinoïdes contenues dans le chanvre. Prenez soin de sélectionner les meilleures plantes afin d’en prélever le concentré le plus pur possible.

L’extrait obtenu fait ensuite l’objet d’un traitement mécanique à très forte ou très basse température afin d’en séparer les atomes. Ils seront par la suite réassemblés pour former les trichromes. Il s’agit là de la plus pure résine de CBD que vous pourriez trouver sur le marché. Sa saveur ainsi que ses effets sont puissants et durent plus longtemps.

Les rayons des boutiques de CBD le proposent sous maintes consistances, coloris et formes. Ces caractéristiques sont conditionnées par la méthode utilisée pour extraire le produit. Au nombre de ceux-ci, il y a l’ice-o-lator et le tamis qui produisent du haschisch de compétition.

Les différentes méthodes pour fabriquer de la résine de CBD

Les deux méthodes fonctionnent et se valent bien.

Tamis

Comme mentionné plus haut, il faut commencer par décomposer les principaux éléments à l’aide d’un outil mécanique dédié. Dans le cas présent, il s’agit du tamis. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez en créer un à l’aide d’un saladier et d’un tissu à mailles souples et serrés qui va servir de filtre. Notez que plus le maillage est fin, plus le résultat est raffiné et qualitatif.

Placez-le sur le saladier et maintenez le dessus fermement avec une corde ou une pince. Ensuite, déposez la fleur de chanvre sur votre tamis puis effritez-le au maximum. L’objectif ici sera de faire passer la quasi-poudre obtenue au travers du tissu filtre. La poudre lisse ou hasch ainsi obtenu doit être réchauffée. Avec votre main frottez au moins pendant 5 minutes puis continuez de faire monter sa température dans le presse pollen. Notez que la température de la préparation doit augmenter par pallier et plus elle est haute meilleure sera la qualité de votre CBD. Le peaufinage de la résine de CBD peut prendre quelques jours et présente une coloration moirée. Le produit fini peut durer sur plusieurs années s’il est protégé dans un endroit frais, loin de la lumière et du soleil. Par ailleurs, à l’instar du vin il se bonifie avec le temps lorsqu’il est conservé comme il faut.

Ice-o-lator

Dans le cas de la méthode Ice-o-lator, il vous faudra baisser la température au lieu de la monter. En effet, pour prélever les trichomes de la fleur de chanvre, la quasi-poudre séjourne au minimum deux jours au congélateur. Une fois fait, posez la concoction dans un bol et ajoutez-y des glaçons et de l’eau. Refermez le récipient et secouez-le tout pendant 10 à 15 minutes. Toujours à l’aide du tissu à fine maille, filtrez le mélange. La substance obtenue (CBD) est à laisser à l’air libre durant un moment puis à conserver au sec et à l’abri du soleil.