Convulsion épileptiques, le cannabis est un remède efficace ?

50 millions de personnes dans le monde sont touchées par l'épilepsie selon les données de l'Organisation mondiale de la santé. Cette affection neurologique qui peut toucher n'importe quelle personne et à tout moment, est une maladie très difficile à traiter. Cependant, des avancées scientifiques récentes ont eu à établir que le cannabis pourrait être un puissant remède contre les convulsions épileptiques. Cela peut ne pas être surprenant quand on sait que le cannabis est sur le plan médicinal depuis plusieurs générations. Nous vous proposons de découvrir, à travers cet article, l'utilisation du cannabis dans le traitement de l'épilepsie.

Comment utiliser du cannabis contre l'épilepsie ?

D'abord, il faut rappeler que l'épilepsie est une maladie chronique qui se manifeste par des crises soudaines et récurrentes. Crises provoquées par une forte et brutale activité électrique du cerveau. Ce qui entraîne la contraction des muscles et des convulsions.

Face à l'inefficacité des traitements proposés contre l'épilepsie, des études entreprises depuis les années 70 commencent à redécouvrir les vertus thérapeutiques de la plante de cannabis.

Les cannabinoïdes sont-ils efficaces contre l'épilepsie ?

Des chercheurs du Département de pharmacologie et de toxicologie en collaboration avec ceux du Département de neurologie de la VCU ont eu à étudier les effets du cannabis sur l'épilepsie. Ces études ont d'abord été menées chez les animaux puis chez des patients atteints par la maladie. Les résultats ont prouvé que les cannabinoïdes, en interagissant avec le récepteur CBI, sont très efficaces pour traiter les crises épileptiques. Notons que le récepteur CBI est une partie du système endocannabinoïdes. Le cannabinoïde reconnu comme étant le plus efficace contre l'épilepsie est le cannabinoïde CBD, qui est un composant du cannabis. Des tests effectués sur des patients avec le CBD ont montré que l'utilisation du CBD à une dose de 20 mg par kg de poids par jour accroît les chances de réduction des crises d'au moins 50 %. Avec des risques d'effets secondaires légers et modérés.

le CBD a été retenu comme un antiépileptique pour certains patients notamment, les enfants souffrants du syndrome de Dravet. Il est également accepté comme antiépileptique chez les enfants et les adultes souffrants d'une épilepsie réfractaire aux traitements médicaux. Pareil dans le cas des enfants atteints du syndrome de Lennox-Gastant et présentant des crises.

L'expérience la plus célèbre est celle de la petite Charlotte Figgi, atteinte du syndrome de Dravet (forme épileptique) et qui était secouée par une crise toutes les 30 minutes. En état de paralysie, la mère de la petite après avoir essayé tous les soins possibles, avait décidé de donner à sa fille de l'huile de cannabis. Huile qui contenait beaucoup de cannabinnoïde CBD est très peu de THC. Les résultats furent surprenants. En effet, la fille ne faisait presque plus de crise et son état s'était considérablement amélioré. Aujourd'hui beaucoup d'enfants épileptiques à travers le monde peuvent se faire soigner avec l'huile de cannabis enrichie en CBD.

Quelle huile de CBD et quel dosage utilisé ?

Les huiles enrichies en CBD sont partout présentes sur le marché. En effet, puisqu'il ne s'agit pas de formes pharmaceutiques, il n'existe aucune réglementation stricte mise en vigueur qui puisse être imposée aux fabricants. Ce qui pose le problème de la qualité et de la composition d'un produit obtenu en vente libre. Il existe néanmoins une solution buvable de CBD suffisamment contrôlée et approuvée par l'agence américaine du médicament en 2018. Il s'agit de l'Epidiolex reconnu comme traitement des épilepsies de type Dravet et Lennox-Gastant.

Le cannabidiol CBD est utilisé par voie orale et mélangé avec de la nourriture ou avec une petite pipette à placer sous la langue. En Europe actuellement, les produits sont issus d'une extraction de chanvre indien biologique. Celui-ci est ensuite dilué dans de l'huile végétale, tout issue de la culture biologique. Le dosage minimum est de 5 mg par kg de poids par jour où de 25 mg par kg de poids par jour maximum.

Quel est l'avenir du cannabis en tant qu’antiépileptique ?

Le cannabis CBD est reconnu efficace contre trois formes d'épilepsie que sont : le syndrome de Dravet, le syndrome de Lennox Gaston et l'épilepsie réfractaire aux médicaments. Il ne concerne donc pas toutes les formes d'épilepsie, mais les études se poursuivent et pourraient prouver le contraire. Pour le moment il peut être considéré comme un antiépileptique au même titre que tous les autres, avec une possibilité de réduction des crises d'au moins 50 % chez 40 à 50 % des patients. On pourrait donc dire que le cannabis en étant réglementé spécialement pour faire usage de remède dans l'industrie pharmaceutique, pourrait avoir un bel avenir dans le traitement des crises épileptiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *