Le cannabis, efficace dans le traitement du cancer du foie ?

Les cannabinoïdes que contient le cannabis font depuis les années 1990, l'objet d'un engouement chez les chercheurs. Aujourd'hui, le cannabis est reconnu comme une forme à part entière de médecine, car il permet de lutter contre un nombre important de pathologies. Il est également perçu comme un potentiel traitement des problèmes de foie. L'usage du cannabis thérapeutique (ou médical) est alors devenu légal dans plusieurs États, notamment ceux des États-Unis et de l'Union Européenne. Découvrez dans cet article comment le cannabis peut aider à traiter le cancer de foie !

Les propriétés thérapeutiques du cannabis

Le chimiste israélien Raphael Mechoulan fut le pionnier en matière d'utilisation médicale du cannabis. Il a réussi en 1964, à isoler le tétrahydrocannabinol (THC) qui est le principal composé psychoactif du cannabis.

L'Association Internationale pour le Cannabis Médical a répertorié de nombreuses vertus thérapeutiques de cette plante. En effet, le cannabis intervient pour lutter contre une longue liste de maladies relevant de divers domaines de la médecine. On peut par exemple citer :

  • les maladies neurodégénératives
  • les troubles de l'attention, et l'hyperactivité
  • le traitement des effets secondaires de la chimiothérapie
  • les troubles du sommeil, notamment pour les patients en stade terminal d'un cancer
  • la lutte contre la cachexie en stimulant l'appétit
  • le glaucome
  • l'épilepsie, etc.

On distingue de nos jours, plusieurs formes thérapeutiques dont la disponibilité dépend de la législation du pays où son usage est légal. À titre d'illustration, nous avons le Bredocan qui autorisé depuis 2005 et disponibles dans les pharmacies de la Hollande. Le Marinol est aussi un exemple fréquemment utilisé dans le traitement des effets secondaires de la chimiothérapie. Nous avons aussi le Cesamet qui est une extension du Marinol et le Sativex. Ce dernier est autorisé en France depuis 2014 et est utilisé pour le traitement des douleurs liées à la sclérose en plaques.

Le rôle important du foie dans l'organisme

Le foie est l'organe chargé de filtrer le sang provenant des voies digestives pour le renvoyer dans le corps. Il est également responsable de la coagulation du sang et joue aussi un rôle détoxifiant (produits chimiques, médicaments et drogues). Un dysfonctionnement de cet organe aurait donc des répercussions graves sur le reste du corps. Les dysfonctionnements du foie sont généralement dus à de mauvaises habitudes alimentaires (consommation excessive d'alcool et d'aliments gras sur le long terme).

Les maladies affectant le foie (fibrose, cancer du foie et cirrhose) sont une question de vie ou de mort, car le fonctionnement du corps en dépend. Elles nécessitent alors un traitement médical approprié et immédiat. Le cannabis et le système endocannabinoïde sont susceptibles de jouer un rôle très important dans le traitement des maladies du foie.

Le cannabis thérapeutique dans le traitement du cancer du foie

Une étude menée en 2005 à la Hebrew University Medical School a montré que les endocannabinoïdes étaient essentiels dans la régulation des systèmes immunitaire et nerveux. Elle a également révélé que ces endocannabinoïdes étaient nécessaires au bon fonctionnement du système nerveux dans son ensemble, mais aussi au bon fonctionnement du foie. En 2011, une autre étude publiée dans la Cell Death and Disease a montré que le CBD (l'une des dizaines de cannabinoïdes destinées à l'usage médical) était utilisé pour provoquer la mort des cellules malignes responsables du cancer du foie.

Alors que de nombreux pays autorisent l'usage du cannabis à des fins d'adjuvant aux chimiothérapies dans le cancer, des rumeurs ne cessent de naître stipulant un effet direct du cannabis thérapeutique sur les tumeurs cancéreuses. En réalité, l'existence d'un effet curatif direct et non plus simplement symptomatique sur le cancer a été de plus en plus relayée par les partisans de l'usage thérapeutique du cannabis ces dernières années. Cette piste curative du cannabis très prometteuse a fait l'objet de nombreux travaux en laboratoire. Ceux-ci cherchent à démontrer que certains cannabinoïdes auraient la faculté de détruire les cellules cancéreuses.

Selon le NIH, l'institut national américain du cancer, le cannabis a prouvé ses capacités anti-tumoral en laboratoire. Les études sur les cellules de souris et de rats ont prouvé la véracité de cette affirmation. Les cannabinoïdes peuvent donc empêcher le développement des tumeurs en bloquant la division des cellules cancéreuses, ou encore en empêchant l'angiogenèse (production de vaisseaux favorisant le développement de la tumeur). Cela permet de causer la mort des cellules cancéreuses tout en protégeant les cellules saines.

Somme toute, le traitement à base de cannabinoïdes serait alors efficace pour guérir le foie de toute pathologie, le cancer y compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *