Cannabis : quand peut-on prendre du CBD ?

La plupart des personnes qui consomment ou commencent à consommer le cannabidiol (CBD) se posent la question de savoir quand il faut le prendre. Une question assez pertinente puisque les consommateurs ne s’entendent pas souvent sur le moment idéal de la journée où on peut prendre du CBD. Alors quand faut-il réellement consommer du CBD ? La réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est une molécule appartenant à la famille des cannabinoïdes. Cette molécule est naturellement dans le chanvre et le cannabis. Les cannabinoïdes agissent sur le cerveau humain par le biais du système endocannabinoïde (SEC). On utilise le CBD dans de nombreuses thérapies. La molécule est aussi quotidiennement consommée sous forme de complément alimentaire. Elle favorise l’homéostasie et est tout aussi bénéfique pour le bien-être général de l’organisme humain. Toutefois, le CBD ne dispose pas de propriétés psychotropes. Il ne provoque pas d’effet planant. La consommation du CBD est légale dans la plupart des pays.

Comment agit le CBD ?

Le système nerveux du corps humain se compose de plusieurs récepteurs qui fonctionnent comme les antennes-relais pour téléphone. Ces récepteurs utilisent des molécules spécifiques pour la transmission de messages. Le système endocannabinoïde (SEC) fait partie de ces récepteurs. Il fait partie des récepteurs du cerveau qui sont situés dans les régions responsables :

  • de la perception,
  • de la mémoire,
  • de la concentration,
  • et du mouvement.

Il est ainsi impliqué dans la régulation de plusieurs processus physiologiques comme les sensations de douleur, l’humeur et l’appétit.

Le SEC se compose de deux récepteurs à savoir le CB1 et le CB2. Ces derniers se lient à des molécules produites uniquement dans le corps à l’exemple du 2 – Arachidonoylglycérol (2 – AG). Toutefois, le CBD qui n’est pas une molécule produite par le corps humain arrive à agir à travers le SEC parce qu’il est capable de répliquer certains effets du 2 – AG. Ses effets sont antispasmodiques, anti convulsifs et neuroprotecteurs. Le CBD aide aussi à baisser le stress quotidien et renforce le système nerveux.

Quand peut-on prendre du CBD ?

En réalité, il n’y a pas un moment idéal pour prendre le CBD. Il faut dire que beaucoup de gens aiment prendre cette molécule dès le matin avec d’autres compléments et/ou médicaments au moment de prendre leur café et petit-déjeuner. D’autres, par contre, préfèrent prendre le CBD le soir à l’heure du dîner ou au moment d’aller au lit. Le plus important c’est de détecter à quelle heure la prise du CBD est bénéfique pour vous.

Si vous vous sentez en alerte et plein d’énergie quand vous prenez du CBD, alors il serait logique que vous en preniez dès le matin. Si dans la journée, vous vous sentez fatigué après quelques heures de travail, alors le mieux serait de prendre votre CBD l’après-midi quand la fatigue se fait sentir. Vous pourrez ainsi affronter le reste de la journée avec plus de dynamisme. Vous vous sentez détendu et endormi après la prise du CBD ? Alors, il vaudrait mieux que vous le preniez le soir au coucher. Vous améliorerez ainsi la qualité de votre sommeil.

En gros, vous devez juste retenir un moment que vous pouvez facilement garder en tête pour prendre le CBD. Pour cela, il faudra faire attention à la manière dont il vous affecte à différents moments de la journée.

Avant ou après le sport : des instants parfaits pour prendre aussi le CBD ?

Outre le matin, l’après-midi et le soir, il y a aussi d’autres instants où prendre le CBD vous sera bénéfique, surtout si vous êtes un athlète ou aimez faire du sport. C’est avant ou après une séance d’entraînement ou bien les deux. Selon certaines personnes, la molécule permet au corps de l’athlète de fonctionner plus facilement au cours de l’exercice. Cet effet serait possible grâce à l’impact du CBD sur le système endocannabinoïde.

En prenant le CBD avant et/ou après l’entraînement, l’athlète aide son corps à travailler plus efficacement pendant l’activité. Le CBD permet aussi de réduire le temps nécessaire à la récupération après l’exercice. D’autres personnes pensent même que la molécule permet d’accroître la croissance. Par ailleurs, le CBD a été dans un passé récent retiré de la liste des substances interdites par l’Autorité Mondiale Antidopage. L’objectif de ce retrait est de permettre aux athlètes de la NFL, des Jeux olympiques, de l’UFC et ceux de plusieurs autres ligues sportives majeures de l’utiliser.

En quelle quantité faut-il consommer le CBD ?

La quantité de CBD consommable par une personne se calcule en fonction de sa masse corporelle, c’est-à-dire de son poids. La posologie se mesure en milligrammes et varie de 2,5 à 300 milligrammes par jour, en ce qui concerne le traitement des maladies chroniques graves. Si vous êtes novice en matière de consommation de produit à base de cannabis, il est plus prudent de commencer par une faible dose de 2,5 à 5 mg. Pour un habitué du CBD, une dose d’au moins 25 mg serait efficace.

En résumé, il n’y a pas une heure idéale pour consommer du CBD. Il faut simplement tenir compte de la réaction de son corps au moment de la consommation pour déterminer le moment qui vous convient personnellement. On n’oublie pas aussi de faire attention à la dose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *